Expositions

Café Libro a le plaisir de recevoir chaque mois dans son espace des expositions d’artistes de tous les horizons, dans une volonté de découverte, d’échange, d’interculturalité.

Afin de vous faire profiter de nouveaux points de vue et de partager avec les artistes leur diversité culturelle, leur technique et leur style, nous vous invitons aux vernissages les premiers jeudi du mois à 18h30. Vous pouvez aussi visiter les expositions du lundi au vendredi de 18h à 20h. Pour tout renseignement concernant l’organisation des expositions, contactez-nous à expositions@maisonlatine.fr

Double Conscience - ARINA SMUTOK

” Le corps est une “substance” révélant différentes informations. Dans mes travaux, je suggère deux corps multiples : le corps matériel et l’immatériel (informe(. C’est essentiel de montrer le seconde, puisque, en se concentrant sur le corps physique, on perd une certaine vision de nous-mêmes. Par notre regard, nous ne nous voyons pas nous-mêmes”. Arina Smutok.

Venez découvrir les trait agiles, spontanés mais surtout révélateurs de notre Double Conscience.

Paule Brun

« Mon univers est fortement inspiré par la nature.
A travers la réalité, je cherche à décupler les formes et matières de notre environnement naturel en déployant ses éléments. Redonner une nouvelle place au vivant est mon aspiration première. Sans volontairement passer par l’influence humaine, mon imaginaire met en avant une nature nouvelle et envahissante, entrainée dans un tourbillon lancinant. Ces vagues interminables rassemblent les êtres vivants en une seule et même entité créant une forme autre de la nature.
Par souci du détail et aidée de ma plume, j’aime travailler avec finesse chaques fragments de l’oeuvre, et créer un ensemble mêlant curiosité et réalité. » Paule Brun

Exposition du 3 octobre au 5 novembre
Café Libro 7, rue de la Course – Strasbourg

Vernissage le 3 octobre à partir de 18h30

Alexander Izquierdo

Alexander Izquierdo Plasencia (1978):
Izquierdo est né et vit à La Havane. Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts San Alejandro ; peintre et illustrateur, il vient à la BD lors d’un atelier dispensé par Etienne Schréder à la Havane en 2009. Dès lors, il ne cesse de travailler et de publier. D’abord dans les albums collectifs réalisés par le groupe de nouvelle BD cubaine «Laboratorio». Ensuite aux éditions «Mosquito», avec deux albums. Sans compter un passage remarqué de deux planches dans «Le Monde Diplomatique – Manière de Voir # 155» en octobre 2017; ni ses participations à «Kronikas», le magazine réunissant BD et patrimoine.
A ses débuts, le dessin vigoureux de Izquierdo est influencé par le comics US. Depuis, son noir et blanc acquiert un caractère de plus en plus personnel, sans concessions. Son sens du découpage allié à une élégance graphique et narrative fait merveille, qu’il travaille en solo ou avec des scénaristes.

Le vernissage sera suivi d’une rencontre avec Duchy Man Valdera, scénariste de l’album “Rosa de la Habana”.

Inframondes

Cette série de dessins graphiques fait penser à une écriture personnelle, où l’auteur à l’aide des superpositions de traits donne à voir différentes formes de vie. Ces dernières peuvent apparaître ou disparaître aussitôt suivant la connectivité avec un “monde antérieur”, mettant ainsi en évidence une sorte de compréhension avec soi-même.

Le travail de l’artiste semble parfois incompréhensible, avec un langage mystérieux qui exprime un rythme qui par sa musicalité se constitue de silence et de lumière. Dans ses recherches, l’artiste essaie d’entreprendre un dialogue avec le spectateur ; dialogue proposant un chemin pour arriver dans un univers passé ou imaginaire dont le réel et le reflet s’unissent.

Grâce à l’expression picturale unique de ces dessins, nous pouvons échapper aux archétypes de notre mémoire visuelle. Ainsi, par son interprétation sensible, l’artiste entraîne notre âme dans l’inframonde, où selon Paul Valery “nous avons des propriétés et des puissances inconnues[…], que nos sens n’étaient pas faits pour percevoir”. (Valéry, Variété [I], 1924, p. 132).

Texte de Arina Smutok ,2018

Quintapenas

Vernissage de l’exposition Quitapenas, une sélection des illustrations faites par Marthe Mosser qui nous dévoile ainsi une partie de son univers le plus intime.
“Comme ces enfants qui confient le soir avant de se coucher peines et secrets à leurs petites poupées, “Los quitapenas”, dessiner dans son cahier intime angoisses et rêves…” Claire Marie Brolly

Close Menu