Le finissage sera l’événement de rencontre avec le public qui clôtura l’exposition du mois de février au Café Libro de la Maison de l’Amérique Latine.


Emilio Montenegro, artiste panaméen né en 1971, a grandi dans la campagne de Chiriqui (province frontalière du Costa Rica). Il se plonge dans l’univers artistique durant ses études à l’Université de Cartago, en développant d’abord un goût et un talent certain pour la sérigraphie à la plume.Après avoir exploré en profondeur cette technique, il la déploie tout d’abord à travers la sérigraphie commerciale, ce qui lui ouvre rapidement de nouvelles perspectives artistiques en étant invité par la prestigieuse galerie Andromeda (Costa Rica). Son parcours, initié il y a bientôt 25 ans, lui a donné l’opportunité de travailler auprès de professeurs prestigieux tels que Florencia Urbina, Rolando Garita, Lola Fernández ou encore Leonel González.Il est membre fondateur de l’espace Gráfica Génesis qui propose actuellement de la marqueterie, de la danse, du théâtre, des ateliers, des expositions. Il a donné des cours de sérigraphie artistique pour la Fondation Vecinos, dont l’objectif était d’enseigner divers arts plastiques aux jeunes défavorisés.Depuis son retour au Panama en 2006, il réalise des œuvres en collaboration avec des artistes panaméens tels que Mario Calvit, Roosevelt Díaz, Luis Treville Latouche et Elsy Acosta. En 2010, il est lauréat du Premier Prix du Concours National des Artistes Novateurs, organisé par la Banque Nationale du Panama.


Ses œuvres:Fortement inspiré par les éléments de son environnement tels que la faune, la flore, les villes en développement, l’architecture et les éléments culturels, l’imagination de Montenegro se balade de l’impressionnisme abstrait jusqu’à l’art figuratif.Ses couleurs et textures brutes offrent aux sens de ses spectateurs un jeu créatif, produit d’un flux rythmique mais harmonieux de ses teintes qui couronnent son travail plein d’audace.

Instagram: @emilioreyesmontenegro
FB: Emilio Reyes Montenegro